Business Developer

Dans un contexte de durcissement de la concurrence, le Business Developer, également appelé commercial ou Business Development Manager, va essayer d’atteindre un objectif en mettant en place un plan stratégique.

DESCRIPTIF DU POSTE

En charge du développement des ventes, le Business Developer est le garant d’une bonne relation clientèle-entreprise. En créant ou en s’appuyant sur des supports de vente déjà en place, il est en charge de créer ou de développer un portefeuille client assurant la croissance régulière de l’entreprise. Souvent, il occupe un poste assez complet composé d’une partie « chasse » (acquisition de nouveaux clients) et « élevage » (entretien et optimisation des ventes aux clients existants).

Ce côté "éleveur" n’est pas automatiquement attribué à tout Business Developer. Il est parfois accompagné dans son entreprise d’un Account Manager qui récupère directement les comptes entrants et se charge de les développer. Possédant un carnet d’adresses des différents acteurs du secteur dans lequel il évolue, le Business Developer voit ses actions directement influencer le chiffre d’affaires de l’entreprise.

QUALITÉS REQUISES
- TECHNIQUES - 

Les qualités nécessaires pour être Business Development Manager reposent sur une bonne connaissance du marché et de ses acteurs ainsi que de l’environnement technique assimilé.
Dans certaines structures, le Business Developer est cantonné à des phases de vente, dans d’autres, il est au centre de l’activité commerciale. Au final, il va s’attaquer à tout le cycle de vente : détection de leads, constitution du fichier de prospection (mission SDR), la découverte, la négociation, le closing ET le suivi des clients existants (mission de l’Account Manager).

- SOFTS SKILLS - 

Les softs skills d'un Business Developer sont : 

  • Le dynamisme
  • L'esprit entrepreneurial
  • Sens relationnel
  • Négociation
  • Résilience
  • Le gout du challenge
  • La gestion du temps

FORMATION

Il existe plusieurs manières de devenir Business Developer, le parcours type étant l’école de commerce suivi d’une bonne expérience commerciale. On peut ensuite approfondir et acquérir les connaissances nécessaires pour le métier de Business Developer en s’inscrivant à un Master Business Development.

DÉBOUCHÉS

Plusieurs choix possibles :

  • Au sein de grands groupes ou de grandes sociétés, le Business Developer sera amené à développer le Business de l’entreprise.
  • En tant qu’indépendant, le Business Developer peut accompagner ses clients en périodes de développement de l’entreprise en les conseillant.

SALAIRES

Junior : 36-48 K€ (0 à 3 ans d'expérience)
Confirmé : 42-54 K€ (4 à 8 ans d'expérience) 
Senior : 63-80 K€ (8 ans et plus) 

À noter : Le variable pour les produits en cycle court et moyen se situe en moyenne entre 18 et 25% de la rémunération globale

· Le variable pour les produits en cycle long est plus important et se situe en moyenne entre 24 et 33% de la rémunération globale

· Nous avons réalisé une moyenne, mais les profils qui travaillent pour des solutions à cycle long gagnent en moyenne entre 10 à 20% de plus que les profils dont les solutions sont calibrées sur des cycles courts ou moyens.

En tant que cabinet de recrutement spécialisé dans le secteur du numérique français, nous sommes un témoin privilégié des tendances et évolutions salariales des postes commerciaux. Chaque année, nous proposons une Étude de Salaires des métiers Sales. 

Vous pouvez consulter notre étude 2021 ici

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer.