title

Ecrire un CV tech solide en 5 étapes

  • user
    Marie
  •  08.05.2019
  •  5 MIN

Vous devez sûrement le constater au nombre de personnes qui vous contactent pour offrir un poste, depuis quelques années les professionnels de la tech sont très (très) demandés. Bonne nouvelle : cette tendance ne va pas disparaître de sitôt ! 

 

Cependant, et à moins que vous ne soyez tout à fait à l’aise à l’idée de voir les meilleurs postes vous passer sous le nez, un petit effort devra être fait pour mettre votre parcours en valeur et vous voir offrir les jobs les plus hot. Sur le CV, il faudra non seulement mettre en valeur votre savoir-faire technique, mais aussi montrer que vous êtes capable de le mettre en pratique au sein d’une équipe.

 

COMMENCER AVEC UN FORMAT STRUCTURÉ

De nombreux candidats font la même erreur, et transforment leur CV en liste de tous les logiciels, outils et langages de programmation qu’ils aient pu utiliser. Devine quoi : c’est illisible, et surtout ça ne donne pas au lecteur une bonne vision de l’impact que vous pourriez avoir au sein de son entreprise.

 

Utilisez une police de caractère sobre, divisez le CV en sections et n’utilisez pas d’abréviations, pour que même les noobs puissent comprendre ce que vous voulez dire. Généralement, la structure suivante fait des merveilles :

  • Une courte introduction en haut pour attirer l’attention du recruteur et mettre en avant les compétences (les plus demandées)
  • En dessous, une section pour lister les compétences et donner un aperçu de vos connaissances techniques
  • Vos différentes expériences, avec de courtes descriptions structurées en tirets, pour offrir une lecture simple et rapide.

 

SE VENDRE UN MINIMUM AVEC UNE INTRO PUNCHY

Je sais que vous n'aimez pas ça, mais ça pourrait faire la différence entre se voir offrir un poste sympa et être contacté pour LE job de vos rêves. Rédigez une courte introduction bien accrocheuse, qui donne une bonne vision de vos compétences, de vos expériences et de toutes les bonnes choses que vous apporterez à vos potentiels employeurs. 

 

Par exemple : pour un web designer, mettre en avant vos talents en design, les outils utilisés, et comment vos compétences aideront votre employeur à améliorer l’expérience client et générer plus de ventes.  

Avant de commencer à rédiger votre CV, faites quelques recherches sur les compétences les plus recherchées dans votre domaine, pour ensuite les faire apparaître sur votre profil. Le but de la manœuvre est de donner la meilleure impression possible lorsqu’une personne en charge de recrutement ouvre votre CV pour la première fois.

 

METTRE VOS TECHNOS À JOUR

En tant que professionnel de la tech, on attend forcément de vous de mettre en avant votre savoir-faire technique. Mais ce n’est pas tout : le CV doit impérativement être mis à jour régulièrement, pour y faire apparaître les dernières technos les plus demandées. Histoire de se la raconter un peu auprès des recruteurs, mais aussi pour passer les systèmes de scan ATS.

 

Les compétences techniques que vous ferez apparaître doivent être pertinentes : ne montrez que celles qui sont nécessaires pour le poste convoité. Pourquoi ? Simplement parce qu’une liste exhaustive de vos nombreuses compétences ne fera que noyer le message que vous pouvez faire passer, et votre CV sera beaucoup trop long à lire.

 

MONTRER QUE VOUS AVEZ D’AUTRES COMPÉTENCES

Être un expert technique, c’est bien. Mais pour apporter une vraie valeur ajoutée à votre employeur, il faut maîtriser tout un tas d’autres compétences. Par exemple, vous pourriez être amené(e) à demander un budget pour une mise à jour IT plus que nécessaire, ou rendre un rapport sur les bénéfices de l’implémentation d’une nouvelle base de données… 

 

Donnez tout un tas d’exemples de savoir-faire « non-techniques », comme la communication, le management et le leadership : cela prouvera que votre impact sur l’entreprise ne sera pas restreint au département informatique. Montrez que vous comprenez le rôle que joue la technologie dans le succès d’une entreprise, et que vous êtes capable d’apporter des changements positifs grâce à l’IT : votre CV passera de « bon » à « incroyable-il-me-faut-cette-personne-dans-mon-équipe » en un tour de main.

 

AJOUTE DES DONNÉES CHIFFRÉES

Parce qu’il est très facile de crier haut et fort que l’on est le meilleur, autant appuyer ce que vous avancez par des preuves factuelles. Ajoutez des données mesurables pour montrer concrètement l’impact que vous avez eu sur les précédents rôles occupés. Par exemple :

  • Mener à bien un projet pour le secteur public de 10M€, et diriger une équipe de 25 personnes
  • Déménager 200 bureaux et mettre 2 systèmes de bases de données à niveau
  • Accompagner 5.000 utilisateurs, et répondre aux requêtes en moins d’une heure

 

Inclure des données chiffrées, mesurables (comme des montants en argent ou des échelles de temps) permet aux recruteurs de comprendre effectivement votre niveau d’ancienneté, et, plus important encore, de vous mettre en avant par rapport aux autres candidats. 

Ce site utilise des cookies et vous donne le contrôle sur ce que vous souhaitez activer.